Un peu d’histoire | Esplora | La Venaria Reale

Un peu d’histoire

Lié jusqu’au XIXe siècle au destin et à l’histoire du Palais de Venaria, le Borgo Castello dans le Parc La Mandria, la bâtisse située sur une éminence artificielle dénommée la « Nuova Mandria », est destinée déjà à partir de 1859 à l’usage exclusif et privé de Victor-Emmanuel II de Savoie.

Lieu depuis toujours lié à l’élevage de poulinières pur-sang, le premier roi d’Italie en fit le territoire de prédilection de ses battues de chasse.

À cette fin le Parc fut complètement ceint de murs et les architectes royaux Barnaba Panizza et Domenico Ferri furent chargés d’édifier et aménager tous les bâtiments qui pouvaient permettre au souverain de pratiquer son activité préférée, la vénerie.

Les pièces qui constituent encore aujourd’hui les très beaux Appartements royaux furent réalisées en façade du château. Pas moins de 20 salles qui représentent parfaitement les choix du souverain et son goût personnel. Ouvertes au public, elles montrent au visiteur tout le charme d’un grand acteur du Risorgimento italien qui partagea une partie de sa vie privée au Château de La Mandria avec son épouse morganatique Rosa Vercellana (dite « la Bela Rosin »), nommée comtesse de Mirafiori et Fontanafredda.

À la mort du roi le Parc, le complexe du Château et tous les reposoirs de chasse furent acquis entre 1882 et 1887 par la famille Medici del Vascello. Avec eux l’histoire du territoire connut une nouvelle phase de développement jusqu’en 1976, quand la Région Piémont acheta toute le patrimoine environnemental et architectural du Parc, et institua en 1978 l’Organisme de Gestion du Parc naturel régional La Mandria. Depuis 1997 le Château de la Mandria, avec toutes les autres résidences des Savoie dans le Piémont, est inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial UNESCO.

Partager