Centre de Conservation et Restauration du Patrimoine | La Venaria Reale

Centre de Conservation et Restauration du Patrimoine

Le Centre de Conservation et Restauration du Patrimoine « La Venaria Reale » est actif depuis 2005 sur les quelque 8 000 mètres carrés des anciennes écuries du Palais. 

Il Centro di Conservazione e Restauro

 

La dépense pour l’achat du mobilier et de l’équipement a été de 400 000 euros, obtenus du ministère de l’Économie sur les fonds du Comité interministériel de la programmation économique (CIPE). Et la Région Piémont a utilisé environ 500 000 euros de ses ressources propres pour acheter l’ancienne piste d’entraînement La Marmora à côté, qui sera réhabilitée puis affectée au Centre comme atelier des pierres et des métaux.

La direction du Centre est confiée à une Fondation à but non lucratif, créée sous l’égide du ministère des Biens et des Activités culturels et du Tourisme, de la Région Piémont, de l’Université de Turin, de la Fondation pour l’Art de la Compagnia di San Paolo et de la Fondation Cassa di Risparmio di Torino. À ces cinq fondateurs se sont ajoutés par la suite : l’École polytechnique de Turin, la province et la commune de Turin et la commune de Venaria Reale.

Le Centre accueille un atelier de restauration, composé de plusieurs secteurs, où sont menées des interventions de restauration et de conservation tant en faveur des fondateurs du Centre que d’autres acteurs, publics et privés. Il comprend également cinq cabinets scientifiques destinés à réaliser des diagnostics sur des ouvrages et des environnements, et à fournir une assistance technique et scientifique face aux problématiques de conservation et restauration.

Une École de haute formation et d’étude a dans le Centre la fonction d’organiser et exercer des activités pour fournir aux futurs restaurateurs les bases théoriques et pratiques dans le cadre de la formation universitaire et professionnelle. 

L’École a mis en place le premier cursus pour la formation des restaurateurs du patrimoine et collabore avec l’Istituto Centrale del Restauro, l’Opificio delle Pietre dure de Florence, et l’Istituto Centrale per la Patologia del Libro.

Le Centre joue un rôle moteur dans la recherche, la formation, l’emploi et le revenu dans le domaine de l’entretien et de la conservation du patrimoine culturel et environnemental, non seulement italien mais au niveau international. 

Partager