Précieux instruments, illustres personnages. | Expositions temporaires | La Venaria Reale

Précieux instruments, illustres personnages.

La lutherie et la musique en Europe entre XVIIe et XXe siècles

Salles des Pages

L’exposition raconte quatre siècles de lutherie et de collectionnisme, musique et musiciens, noblesse et mécénat.

Violons, violes, violoncelles, guitares à 5 ordres de cordes, mandolines, lyres-guitares, harpes, vielles et psaltérions construits par de fameux luthiers, reconnus et appréciés dans le monde entier : Stradivari, Guarneri « del Gesù », Amati, Guadagnini, Vinaccia, Fabricatore, Berti, Battaglia, Nadermann, Torres et Hauser, parmi les plus grands représentants italiens et européens d’un artisanat d’art, la lutherie, qui depuis des siècles est indissociablement lié partout dans le monde à la culture du « far musica ».

De précieux instruments dont le rôle, sur cette scène grandiose, s’élève de simple objet artisanal à œuvre d’art proprement dite. Un défi passionnant qui dessine un cadre socio-culturel et artistique où sont mis en vedette trente précieux instruments de musique inestimables, dont la plupart sont exposés au public pour la première fois, car ils viennent de collections particulières. Ils ont appartenu à des personnages illustres : de célèbres musiciens, du calibre de Gaetano Pugnani, Niccolò Paganini, Henry Vieuxtemps, Mauro Giuliani, Francesco Molino, Federico Cano, Ramon Montoya, Andrés Segovia, Ida Presti, ou d’illustres personnages historiques tels que l’Empereur Léopold Ier de Habsbourg, l’Impératrice Marie-Thérèse de Bourbon-Naples, la princesse Maria Teresa Strozzi, le comte Cozio di Salabue, la duchesse Marie-Christine de Bourbon-Naples, la comtesse Maria Beatrice Barbiano di Belgioioso, la duchesse Marie-Thérèse Bourbon de France, la reine Marguerite de Savoie.

Cette exposition est aussi l’occasion de porter à la connaissance d’un large public la lutherie turinoise, qui s’est affirmée à partir de la fin du XVIIIe siècle au détriment de la lutherie de Crémone désormais en décadence, et a gardé fermement pendant plus d’un siècle une position de toute première importance à l’échelle européenne.
Une autre manifestation de l’excellence culturelle du Piémont, restée cachée, est ainsi redécouverte.


Exposition organisée par : Consorzio Residenze Reali Sabaude en collaboration avec les “Edizioni Il Salabue”

Commissaire : Giovanni Accornero

Salles des Pages
Quand
Jeudi, 31 mai 2018 to Dimanche, 04 novembre 2018

Partager